lundi 16 décembre 2019
I      Édition de la journée                                                                                                                                  Recevoir nos newsletters  •  Nous suivre sur les reseaux sociaux
ad

About the author

Elisabeth Scotto I Journaliste et Auteure

... tombée dans la cuisine dès l’enfance, cuisinière, amoureuse des mots, militante pour une cuisine éthique et contre le gaspillage - elisabeth@elisabethscotto.com

Related Articles

10 Comments

  1. Blank

    Et bien dans ce cas puisque vous trouvez ce film trop partisane et hollywoodien, je vous recommande à la place de regarder « Well Fed » bien plus posé.

    Ah, et votre critique ne démonte en rien l’apport scientifique qu’apporte ce film. Votre critique est donc simplement idéologique, et non scientifique 🙂

    Reply
    1. Fabrice Gil I Rédacteur-en-chef

      … une critique juste et fondée reprenant les elements du film. Idéologique, dites-vous ? pas sûr. Notre métier est de relater des faits, d’éclairer les lectrices et lecteurs sur des aberrations courant le monde. En tout cas, merci pour votre appréciation. FG / RDC

      Reply
  2. Adrien

    Euh, oui sauf que les OGMs présenté par Food Evolution sont principalement des OGMs d’états et/ou libre de droits (comme le bananier que vous citez ou encore la Papaye Rainbouw).
    Quand à l’étude de Gilles-Eric Séralini, elle était d’une médiocrité confondante. À tel point qu’elle est citée comme cas d’école de mauvaise pratique scientifique et qu’il n’est pas nécessaire d’avoir des connaissances avancées en science pour comprendre ses défauts… Tous les experts sont d’accord la dessus. Même le CIRC, qui a utilisé l’étude pour son évaluation du glyphosate (et qui va sur ce sujet à contre courant des autres agences scientifiques) a jugé l’étude « inappropriée » et, en quelques lignes de description à peine, esquisse certains des nombreux défauts de l’études (échantillons trop faibles, histopathologie mal décrite, …)
    Pour terminer, le consensus scientifique sur l’absence de risque des OGMs est largement établi et leurs détracteurs peinent à théoriser des risques qui leurs sont spécifiques… On est d’ailleurs en présence de ce qui est probablement l’un des plus grand écart d’opinion entre les experts et le grand public…

    Reply
    1. Fabrice Gil I Rédacteur-en-chef

      … encore une fois, redirigez-vous vers ce film. Libre à vous de défendre les OGM. Ce n’est pas notre cas. FG

      Reply
      1. Den

        Oui, mais vous ne sauriez sans doute même pas dire pourquoi. Le fait qu’on vous ait répété sur tous les tons que c’est mal vous suffit sans doute. Les OGM de manière générale sont même plutôt plus sûrs que pas mal de variétés hybrides. Mais bon, on repassera pour une réflexion rationnelle… Comme d’habitude.

        Reply
  3. Den

    Cet article est d’une bêtise… Vous pouvez lâcher vos a priori et vos idées reçues : ils sont assez solides pour tenir tout seuls. Par contre votre culture scientifique… Cela dit, vous ne faites que répéter les idioties qui sont servies en boucle.

    Reply
  4. Pa Theuret

    Du journalisme anti-science qui flatte une idéologie fondée sur la superstition et l’idéalisation de la nature.
    Je vous encourage à faire davantage de recherche dans ce domaine, de prendre conscience de l’état du consensus scientifique et de rester prudent dans vos affirmations. La qualité de vos articles s’améliorera à mesure que vous approfondirez vos connaissances et que vous gagnerez en humilité.
    Bien à vous.

    Reply
  5. Jean Augéhème

    Citer Séralini sérieusement… C’est une blague ?

    Reply

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

©FG éditions 2013 I Quotidien Libre, journal d'informations généralistes et politique • CPPAP n° 0324 Z 93325